Que faut-il savoir sur l’arrosage de gazon ?

Le gazon est un élément primordial du jardin, l’esthétique de votre espace vert repose sur lui. De ce fait, la pelouse a besoin d’être entretenue régulièrement. L’entretien du gazon n’est pas seulement la tonte, l’arrosage fait également partie intégrante des travaux d’entretien d’une pelouse. En effet, l’eau apporte tous les facteurs nutritifs (oxygène, sève, etc.) qu’une pelouse a besoin durant son développement. Arroser un gazon parait facile, mais attention, cela demande du temps, de la patience, du bon matériel et un peu de savoir-faire.

La période propice pour arroser sa pelouse

En effet, on n’arrose pas sa pelouse périodiquement. Il existe des saisons où il est indispensable et d’autre moment où il ne faut pas l’arroser. L’eau peut donner vie à votre pelouse mais aussi, elle peut la tuer. Il faut savoir les fréquences d’arrosage, la quantité d’eau à verser, les types de gazons auxquels on aura affaire, etc.

Généralement, on ne procède pas à l’arrosage de sa pelouse si le temps est pluvieux et glacial. Cependant, durant la période sèche, il faut arroser sa pelouse régulièrement. Là encore, il faut alterner la fréquence d’arrosage (par exemple le matin et le soir). De préférence, l’arrosage de votre pelouse doit être effectué le soir pour éviter l’évaporation de l’eau. Ne jamais arroser votre gazon durant les fortes chaleurs, cela va l’endommager et l’abimer, attendez que la température baisse pour intervenir. Il est à noter que les herbes qui constituent votre pelouse sont des plantes fragiles, elles ne supportent pas trop d’eau, de vent, de chaleur et trop de gels. Pour cela, il vous faut savoir équilibrer les entretiens à lui accorder. Pour que l’arrosage de votre pelouse soit fait dans les normes, il est préférable que vous fassiez appel à un professionnel tel que ce jardinier dans le 93.

Si vous constater ces quelques points cités ci-dessous, vous devriez passer à l’arrosage de votre gazon :

  • Herbes déshydratés ;
  • Brins d’herbes jaunes ;
  • Herbes molles ;

Contrairement à ce qu’on pense, l’arrosage de gazon nécessite des techniques précises pour qu’il soit fait dans les normes.

La fréquence d’arrosage de gazon

La fréquence et la quantité d’eau apportée à votre gazon varie selon le type de pelouse, de la nature du sol et de la saison. Pour garder et conserver l’humidité du sol que les herbes de votre pelouse ont besoins, il faut savoir alterner l’arrosage.L’idéal est de trois fois par semaine en moyenne. Pour une pelouse fraichement plantée, la fréquence est de cinq fois par semaine. Si le sol de votre pelouse est constitué en majeur partie par du sable, il est préconisé d’arroser votre pelouse tous les jours.

A peu près 4 litres par mètre carré, c’est la quantité d’eau que votre pelouse a besoin pour assurer son bon développement et son épanouissement. Lors des périodes sèches où la pluie est rare, les herbes de votre gazon ont besoins d’environ 5 à 10 litres par mètre carré.

Les autres entretiens qu’une pelouse a besoin

A part l’arrosage, votre pelouse a besoin d’être tondue, désherbée, scarifiée, aérée, regarnie et traitée à l’aide des fertilisants.

La tonte de pelouse : c’est le meilleur moyen de lutter contre les mauvaises herbes. Pareillement, elle contribue à l’étalement et à l’épaississement des touffes d’herbes. Tondre sa pelouse à un effet sur la santé des herbacées mais également sur l’aspect esthétique de votre pelouse.

Le désherbage : c’est une action qui vise à éliminer les adventices indésirables sur votre pelouse. Qu’il s’agisse de désherbage manuel, naturel ou chimique, le but est de toujours débarrasser les mauvaises herbes qui envahissent la pelouse.

La scarification : c’est une tâche qui permet de supprimer toutes les parties mortes de votre pelouse. Dans cette étape, il faut lacérer la surface du sol de votre pelouse afin d’aérer le sol et arracher les feutrages.

L’aération du sol de la pelouse : c’est une technique qui vise à amender le sol en lui apportant un complément de terre.